bad beats logoTous les joueurs de poker connaissent parfois des bad beats, lorsque vous avez une main qui théoriquement devrait l'emporter mais que votre adversaire l'emporte grâce à un bon tirage.

 

 

 

Il est bien entendu frustrant de se faire battre lorsqu'un joueur qui vous relançait avec une main plus faible que la votre l'emporte sur la river, mais les bad beats peuvent aussi être utilisés afin d'obtenir certaines informations.


Il vous permettent notamment de voir si un adversaire joue mal car il paye malgré les mauvaises probabilités. Il gagne par chance à la river, alors qu'il relançait sans avoir de main forte. Vous venez donc d'obtenir une information importante, ce joueur joue de cette façon même avec des mains faibles.


Jouer de cette façon est dangereux sur le long terme, et ce genre de joueur perdra plus de fois qu'il ne vous battra. Les parties dans lesquelles il n'y a pas de bad beats sont les parties ayant de très bons joueurs à la table qui connaissent les probabilités. Ce type de partie sera très serré, car ces joueurs ne prendront pas de risques. Vos gains seront donc plus limités.


Les bad beats peuvent donc vous permettre d'obtenir certaines informations sur vos adversaires, qu'il faudra utiliser afin de contrôler la partie et ainsi grossir votre bankroll.