cartes de pokerDans la plupart des jeux, vous connaitrez la plupart des côtes. Vous ne les calculerez pas dans votre tête. Le calcul principal que vous ferez est de savoir ce qu'a votre adversaire, et si un tirage vaut le coup basé sur la taille du pot, votre main, et ce que vous pensez qu'il a.

 

 

Disons que vous avez Jh Th. Le flop arrive 4h 5h Tc. Cela vous donne une très bonne main car vous avez une bonne paire ainsi qu'un tirage couleur. Pour calculer les côtes d'avoir une couleur vous devez calculer les chances qu'elle a de sortir sur le turn puis sur la river puis vous les mettez ensemble.


Il y a 13 cartes par couleur dans le jeu, vous pouvez voir que vous avez quatre cœurs, cela vous laisse donc 9 cœurs restants pour avoir votre couleur. Vous pouvez aussi voir 5 cartes totales (deux dans votre main et 3 sur le flop). Cela laisse 47 cartes non vues sur 52. Cela signifie que vous avez 9/47 d'avoir la couleur sur le turn.


Faisons la même chose pour la river. Il y a maintenant 46 cartes non vues mais encore 9 restantes en cœur, alors les chances sont maintenant de 9/46. Si vous calculez seulement les chances d'obtenir une carte vous pouvez faire une division simple afin d'obtenir un pourcentage. Par exemple, les chances d'obtenir un tirage sur le turn seraient 9/47 ou 19%.


Les choses sont légèrement plus compliquées lorsque vous devez calculez si vous pouvez obtenir la main sur le turn ou river. Pour faire ceci, il faut avoir les fractions des cartes qui ne nous aideront pas et les multiplier ensemble. Cela nous donnera le pourcentage de chances de ne pas avoir notre main et nous pourrons calculer le pourcentage de l'avoir.


Donc, pour le turn nous avons dit avoir 9 outs sur 47 cartes non vues. Cela signifie que 38 cartes ne nous aideront pas (47-9). Cela nous donne 38/47. Pour la river nous faisons la même chose (46-9) : 37/46.


Maintenant convertissez les en décimales et multipliez les ensemble. .80 * .80 = .64 ou 64% du temps nous ne l'obtiendrons pas ce qui signifie que 36% du temps nous l'obtiendrons.